FAQ / Dépannage

FAQ générale / Dépannage:

 

FAQ, bâtiment neuf, construction neuve, maison neuve:

 

FAQ ONELINK:

 

FAQ extincteur d’incendie:

Pour sélectionner l’avertisseur le plus approprié, il faut considérer le type d’utilisation et les exigences des codes locaux applicables. Que ce soit lors d’un remplacement ou d’une toute nouvelle installation, il suffit de suivre les simples étapes suivantes… Cliquer ici pour la FAQ complète

Avertisseurs de fumée à ionisation – Ils sont généralement plus efficaces pour détecter les feux flambants, soit ceux qui brûlent avec intensité et se propagent rapidement. Exemples de tels incendies: incendie de poubelle, incendie de graisse à la cuisine.

Avertisseurs de fumée photoélectriques – Ils sont généralement plus efficaces pour détecter les feux couvants, qui peuvent prendre plusieurs heures à se développer et à produire des flammes. Exemple: incendie déclenché par une cigarette dans un canapé ou de la literie.

Pour une protection maximale, utilisez les deux types d’avertisseurs de fumée à chaque étage de votre maison.

La National Fire Protection Association (NFPA), recommande d’installer un avertisseur de fumée à chaque étage du bâtiment, dans chaque lieu où des gens peuvent dormir et dans chaque chambre à coucher. Dans les nouvelles constructions, les avertisseurs de fumée doivent être alimentés par le secteur c.a. et interconnectés. Lire “Recommandations d’emplacements des autorités compétentes” pour plus de détails. Pour obtenir une protection additionnelle, il est recommandé d’installer un avertisseur de fumée dans les pièces, salles, lieux d’entreposage, greniers finis et sous-sols où la température normale se situe entre 4°C et 38°C (40°F et 100°F). Assurez-vous aussi de l’absence de toute porte ou obstruction pouvant empêcher la fumée d’atteindre l’avertisseur de fumée. Plus de détails… Cliquer ici pour la FAQ complète
Afin d’optimiser la performance de l’avertisseur de fumée, ÉVITEZ de l’installer aux endroits suivants:
– Là où sont émises des particules de combustion.
– Dans un courant d’air près d’une cuisine.
– Dans un lieu très humide ou exposé à la vapeur.
– Dans un lieu très poussiéreux, sale, graisseux.
– Dans un lieu où la température descend souvent sous 4°C (40°F) ou monte au-delà de 38°C (100°F).
– À proximité d’une bouche d’aération, d’un ventilateur de plafond ou d’un lieu exposé aux courants d’air.
– Dans les lieux infestés d’insectes.
– À moins de 305 mm (12 po) d’ampoules fluorescentes.
– Dans les espaces sans circulation d’air.
Cliquer ici pour la FAQ complète
Voici des situations pouvant entraîner le déclenchement inopiné d’un avertisseur de fumée:
– Le couvercle de l’avertisseur ou la chambre du détecteur sont empoussiérés.
– Des insectes bloquent la chambre du détecteur.
– L’avertisseur a été déclenché par un signal d’alarme envoyé par un avertisseur d’une autre partie du bâtiment.
– Coupure de l’alimentation électrique c.a./c.c. de l’avertisseur.
– Connexion électrique lâche dans l’avertisseur de fumée c.a. ou c.a/c.c.
– Lors de la toute première mise en marche d’une fournaise.
– Un taux élevé d’humidité.
– À proximité des bouches de retour d’air.
– Il pourrait être nécessaire de repositionner l’avertisseur de fumée pour remédier à l’une de ces situations.
Cliquer ici pour la FAQ complète
Voici des situations pouvant entraîner l’émission d’une impulsion sonore d’avertissement de pile faible:
– Votre avertisseur est-il muni d’un bouton silence séparé? S’il a été enfoncé par exprès ou par accident, l’avertisseur pourrait émettre environ une impulsion par minute pendant 15 minutes.
– Êtes-vous sûr qu’il s’agit de l’avertisseur de fumée? Plusieurs autres appareils peuvent émettre une impulsion sonore de pile faible ou d’avertissement. Il est parfois difficile d’identifier la source d’une courte impulsion sonore. Assurez-vous de vérifier tous les appareils de votre résidence, notamment les avertisseurs de monoxyde de carbone (ils sont parfois branchés à une prise électrique).
– Parfois, une pile que l’on croit neuve, ne l’est pas! Les piles qui sont entreposées depuis longtemps ou qui ont été exposées au froid (ex.: dans un réfrigérateur), perdent souvent une bonne partie de leur charge. Vérifiez toujours la date d’expiration sur l’emballage lorsque vous achetez des piles neuves.
L’avertisseur de fumée émet des impulsions sonores lorsque la pile est faible ou qu’il est mal raccordé au circuit électrique. Il arrive parfois que les émissions intermittentes de ces impulsions sonores soient confondues avec des déclenchements de fausses alarmes. Il faut toujours demander au propriétaire de précisément décrire le motif et la fréquence du signal sonore. Une impulsion sonore normale émet une tonalité élevée à un intervalle régulier d’environ une minute. Un déclenchement intempestif intermittent peut émettre des signaux sonores irréguliers, souvent pendant plusieurs secondes et avoir une tonalité variable. Voici des situations pouvant entraîner le déclenchement inopiné… Cliquer ici pour la FAQ complète
Fonctionnement normal
Il est normal qu’un avertisseur de fumée se déclenche brièvement (jusqu’à 5-10 secondes) lorsqu’il est mis ou remis sous tension, particulièrement avec un modèle plus ancien. Les plus récents modèles (ex.: 9120B) sont conçus pour rester silencieux lors d’une mise sous tension. Si l’avertisseur continue à sonner et qu’il n’y a manifestement pas de fumée dans la pièce:
Tension d’alimentation insuffisante (pile ou secteur c.a.).
Une tension d’alimentation insuffisante peut entraîner le déclenchement d’un faible signal d’alarme. Il faut alors temporairement couper l’alimentation du circuit électrique auquel l’appareil est raccordé et corriger le problème d’alimentation. Corrigez la situation rapidement, car l’appareil ne vous protège par lorsqu’il n’est pas alimenté en électricité.
Raccordement d’un appareil incompatible
Le raccordement d’un appareil incompatible à un réseau d’avertisseurs de fumée c.a. ou c.a./c.c. peut entraîner le déclenchement de l’alarme.
N’utilisez jamais de piles rechargeables, car elles risquent de ne pas fournir une charge constante; elles ne sont pas approuvées comme source d’alimentation de nos avertisseurs.
Veuillez consulter le manuel d’utilisation ou la plaque signalétique à l’arrière de l’avertisseur. N’utilisez JAMAIS de pile rechargeable!
Essayez les dépannages suivants avant de conclure à une défectuosité de l’avertisseur:
– Assurez-vous de ne pas avoir accidentellement appuyé sur le bouton Silence (certains modèles plus anciens, comme le 4120SB ont deux boutons séparés Test/Silence).
– Vous avez peut-être accidentellement appuyé sur le bouton Silence. Sur certains avertisseurs, cela désactive temporairement la fonction d’essai. Voici comment reconnaître que l’avertisseur est en mode Silence: le témoin rouge clignote et l’avertisseur émet environ une impulsion sonore par minute, pendant jusqu’à 15 minutes. La fonction d’essai de l’avertisseur de fumée se réactive automatiquement à la suite de la désactivation du mode Silence. Les plus récents modèles (ex.: BRK série 9120 et 7010) peuvent être testés même lorsqu’ils sont en mode Silence.
– Appuyez plus longtemps sur le bouton Test. Maintenez enfoncé le bouton Test pendant jusqu’à 10 secondes (jusqu’à 20 secondes pour certains modèles photoélectriques)
– Vérifiez l’alimentation électrique. Assurez-vous que la pile est correctement installée et bien enfoncée dans son logement. L’avertisseur peut brièvement sonner lorsque les terminaux viennent en contact avec la pile, mais cela ne signifie pas nécessairement qu’elle est bien emboîtée. Si la pile n’est pas bien enfoncée contre les terminaux, la pile risque de ne pas bien alimenter l’avertisseur de fumée. Lire le paragraphe: “Le tiroir de la pile est ouvert”.
– Assurez-vous que l’appareil est alimenté en électricité par le secteur c.a. Les appareils c.a. et c.a./c.c. possèdent un témoin lumineux (vert ou rouge) qui s’illumine en continu afin de confirmer la bonne alimentation de l’appareil.
– Modèles 10 ans SEULEMENT (ex.: SA340): assurez-vous que le module de batterie est bel et bien installé. Modèles SA10YR ou 4010YR: assurez-vous que l’avertisseur de fumée a été correctement activé. Si la languette d’activation a été retirée et que l’appareil ne semble pas activé, il est possible d’activer l’appareil en déplaçant l’interrupteur d’activation à l’aide d’un cure-dents.’
Comme tout appareil électronique, les avertisseurs de fumée ont une durée de vie limitée. De plus, comme tout appareil électronique, les avertisseurs peuvent être victimes de défaillances imprévues de fiabilité. Sur une période de 10 ans, on peut s’attendre à un taux de défaillance de 30%. Sur une période de 15 ans, on peut s’attendre à un taux de défaillance supérieur à 50%. Ce sont des risques jugés inacceptables par les autorités. Il est jugé qu’un remplacement aux 10 ans vous protège contre ce risque cumulatif de défaillance; toutefois, la réalisation d’un essai mensuel demeure toujours le meilleur moyen de vous protéger contre ce risque.
Source: NFPA 72; édition de 2007, pages 72 à 118; section 11.8.1.4, paragraphe 5(b)

La norme ANSI/UL2034 a été modifiée et impose maintenant que tous les avertisseurs de CO ou fumée/CO soient équipés d’un indicateur de fin de vie. Tous les fabricants doivent se plier à cette exigence, qui est en vigueur pour tous les produits fabriqués depuis le 1er août 2009. Bien entendu, tous les avertisseurs de CO ou fumée/CO de BRK et First Alert fabriqués depuis cette date sont conformes à cette norme. On retrouve cet énoncé de conformité sur l’emballage, l’étiquette de l’appareil et dans le manuel.

On lit habituellement: “Remplacez l’avertisseur 60 mois après son installation”. L’indicateur de fin de vie se déclenche automatiquement environ 60 mois après l’activation de l’avertisseur (à la suite de son alimentation en électricité c.a. ou de l’insertion des piles). Après environ 60 mois, l’appareil commence à émettre des séries de 5 impulsions sonores. Pour entendre ce signal, allez sur le site de BRK, retrouvez le produit correspondant et cliquez sur l’onglet “Signaux sonores”. La fonction Silence permet de temporairement désactiver les impulsions sonores du signal de fin de vie pendant jusqu’à 2 jours. Il est possible de désactiver les impulsions du signal de fin de vie en appuyant sur le bouton Test/Silence. L’avertisseur émet une impulsion de confirmation de l’activation de la fonction d’arrêt des impulsions d’avertissement du signal de fin de vie. Après approximativement deux jours, l’appareil recommence à émettre des impulsions d’avertissement de fin de vie. Après environ 2-3 semaines, il n’est plus possible de faire cesser les impulsions d’avertissement de fin de vie.

“Les avertisseurs de fumée 10 ans” sont équipés d’une batterie longue durée, ce qui leur permet d’offrir une protection ininterrompue atteignant 10 ans, sans les habituels changements de piles. Peu importe la durée annoncée, il est essentiel de remplacer les piles ou l’avertisseur en entier (dans le cas des modèles longue durée), dès que l’indicateur de pile faible se fait entendre! Plusieurs facteurs contribuent à raccourcir la durée de vie de la batterie (ou de l’avertisseur): température ambiante, lieu d’installation, propreté des lieux, fréquence de nettoyage. Avertisseur de fumée First Alert, modèle SA340. Ce modèle est équipé de 3 batteries permanentes au lithium, qui sont installées dans un compartiment impénétrable, conformément au principales normes relatives à l’inviolabilité des batteries. L’installation des batteries dans l’avertisseur entraîne son activation et le déclenchement d’un compte à rebours, ce qui permettra à l’avertisseur de protéger en continu les lieux pendant environ 10 ans. Puisqu’il s’agit de batteries à usage spécial et non pas de piles traditionnelles, elles ne peuvent être insérées dans un compartiment à piles standard, ce qui décourage leur retrait non autorisé. Lorsque les batteries s’affaiblissent en fin de vie, un signal se fait entendre et l’avertisseur de fumée entier doit être remplacé. Piles au lithium longue durée. Certains fabricants de piles proposent des modèles longue durée au lithium qui durent nettement plus longtemps que les modèles au carbone-zinc ou de type alcaline. Certaines piles ont une durée de vie atteignant 10 ans, qui varie selon le type ou modèle d’avertisseur, la température ambiante, le nombre de déclenchement et d’essais, etc.). Ces piles s’utilisent dans la plupart des avertisseurs de fumée à piles seulement ou à alimentation combinée c.a./c.c.
La norme CSA 6.19-01 exige que les avertisseurs de CO résidentiels déclenchent une alarme lorsqu’ils sont exposés aux concentrations de CO pendant les durées d’exposition décrites ci-dessous. Ces concentrations sont exprimées en parties par million (ppm) de CO pendant la durée d’exposition (en minutes). Critères de déclenchement CSA 6.19-01*… Cliquer ici pour la FAQ complète
La durée de la garantie varie selon les modèles. La section Produits présente la garantie de chaque modèle.
Veuillez lire le texte-type de garantie pour plus de détails sur sa portée (rappel, la durée varie d’un produit à l’autre):
GARANTIE LIMITÉE
BRK Brands, Inc. (“BRK”), fabricant des produits de la marque First Alert, garantit ce produit pendant (varie par produit) ans à compter de la date d’achat, contre les défauts de pièces et de fabrication. BRK peut, à son choix, réparer ou remplacer ce produit ou tout composant de ce produit qui s’avérerait défectueux pendant la période de garantie. Le remplacement peut se faire avec un produit ou composant neuf ou remis à neuf. Si le produit n’est plus disponible, il est remplacé par un produit semblable d’une valeur égale ou supérieure. Cette garantie est exclusive à l’acquéreur.
Cette garantie est uniquement offerte à l’acheteur original à compter de la date d’achat initiale au détail et n’est pas transférable. Veuillez conserver le reçu d’achat original. Une preuve d’achat est requise pour obtenir l’exécution de la garantie. Les revendeurs, centres de service ou détaillants qui vendent les produits BRK ne sont pas autorisés à changer ou à modifier en aucune façon les conditions de la présente garantie. La présente garantie ne couvre pas les conséquences de l’usure normale des pièces ni les dommages attribuables à l’une des causes suivantes: utilisation négligente ou mauvaise utilisation du produit, branchement à une tension ou à un type de courant inadéquat, utilisation contraire aux consignes d’utilisation, démontage, réparation ou modification réalisée par une personne étrangère au service agréé BRK ou par un centre d’entretien non autorisé. En outre, la présente garantie ne couvre pas les cas de force majeure, notamment les incendies, inondations, ouragans et tornades, ni les piles fournies avec cet appareil.
BRK décline toute responsabilité quant aux dommages accessoires ou consécutifs dus au non-respect des clauses explicites ou implicites de la garantie. Sauf stipulation contraire de la loi, la garantie implicite de qualité marchande ou de convenance à une fin particulière est limitée dans le temps à la période de la présente garantie. Certains états, provinces ou juridictions n’autorisent pas l’exclusion ou la limitation des dommages indirects ou consécutifs ou les limitations quant à la période de garantie implicite; il est donc possible que les limitations ou exclusions ci-dessus ne s’appliquent pas à vous. La présente garantie vous confère des droits légaux spécifiques; il se peut que d’autres droits s’appliquent selon l’état ou la province.
Comment obtenir un service de garantie
Entretien: si une intervention d’entretien est requise, ne retournez pas le produit au détaillant. Pour obtenir un service de garantie, appelez le Service à la clientèle au 1-800-323-9005, de 7h30 à 17h, heure du Centre, du lundi au vendredi. Afin de nous aider à vous servir, soyez prêt à nous indiquer le numéro de modèle et la date d’achat lors de votre appel. 25 Spur Drive, El Paso TX 79906
Batterie: BRK Brands, Inc. n’offre aucune garantie, expresse ou implicite, écrite ou verbale, y compris une garantie de qualité marchande ou de convenance à une fin particulière en ce qui concerne la batterie.
Il y a deux moyens d’obtenir un manuel de remplacement:
– Nous pouvons vous faire parvenir un exemplaire papier du manuel ou des instructions équivalentes. Il suffit de joindre le Service à la clientèle et de leur mentionner le numéro de modèle de votre avertisseur.
– Vous pouvez aussi télécharger le manuel de nos modèles courants sur ce site web, dans la section “Produits”. Une fois votre produit trouvé, il suffit de cliquer sur l’onglet “Téléchargements”.
Les avertisseurs de fumée BRK à raccordement électrique fixe sont conçus pour être montés sur une boîte de jonction standard de 4 po (100 mm), au plafond ou au mur. Lisez les sections “Emplacements d’installation recommandés des avertisseurs de fumée” et “Emplacements d’installation à éviter des avertisseurs de fumée” avant de commencer… Cliquer ici pour la FAQ complète
Tous les appareils interconnectés doivent respecter les exigences suivantes:
– Interconnexion d’un maximum de 18 appareils compatibles (maximum de 12 avertisseurs de fumée).
– Les appareils interconnectés doivent être alimentés par le même circuit de dérivation (même fusible).
– La longueur totale des conducteurs d’interconnexion doit être inférieure à 300 m (1000 pi). Ce type de câble est communément offert chez tous les distributeurs de produits de construction.
– Tous les conducteurs doivent être conformes aux codes d’électricité locaux et à la norme NFPA 70 (NEC). Reportez-vous aux normes NFPA 72, NFPA 101 ou à vos codes du bâtiment locaux pour toutes les exigences de raccordement.
En cas de doute à propos de ces exigences, veuillez joindre un électricien qualifié et compétent pour qu’il installe ces avertisseurs pour vous.
Le nombre maximal d’avertisseurs de fumée qu’il est possible d’interconnecter est de 12, selon la norme NFPA 72. Assurez-vous que les avertisseurs de fumée interconnectés sont compatibles les uns avec les autres. En plus des 12 avertisseurs de fumée qu’il est possible de raccorder à un même circuit, il est possible d’ajouter 6 dispositifs compatibles, comme des ferme-porte, des sirènes d’alarme ou de l’éclairage.
Seuls les avertisseurs de CO ou combinés fumée/CO de marque BRK Brands, Inc. équipés de l’interface “smart interconnect” peuvent être interconnectés avec les avertisseurs compatibles de fumée et de chaleur. L’interface d’interconnexion sert à transmettre un signal distinct aux avertisseurs de fumée et de CO raccordés au réseau. Le raccordement d’avertisseurs de fumée ou de CO non équipés d’une interface “smart interconnect” n’entraîne pas de problème pouvant entraver leur fonctionnement. Toutefois, le déclenchement d’une alarme risque de causer une certaine confusion, puisque les deux types d’avertisseurs se mettront à sonner l’alarme, dans des tonalités différentes. Il faut aussi considérer que la réaction appropriée pour chaque type d’alarme est nettement différente: En cas d’incendie, il faut évacuer les lieux le plus rapidement possible. Alors qu’à la suite du déclenchement d’une alarme de CO, il faut trouver et mettre à l’arrêt l’appareil dégageant du CO, ouvrir les fenêtres et quitter le bâtiment. On imagine aisément qu’une mauvaise interprétation des signaux d’alarme peut entraîner une tragédie. Par exemple, si un incendie se déclenche vraiment et déclenche une alarme, mais que les occupants croient erronément qu’il s’agit d’une alarme de CO, ouvrent les fenêtres et éteignent les appareils au gaz, cela a deux conséquences: l’ouverture des fenêtres accélérera la propagation des flammes et le temps supplémentaire passé dans le bâtiment les exposera inutilement au danger. De façon semblable, si un dégagement de CO déclenche vraiment une alarme, mais que les occupants croient erronément qu’il s’agit d’un incendie, échouent à trouver du feu et décident de rester dans le bâtiment: ils pourraient succomber à un empoisonnement au CO. Ces scénarios illustrent parfaitement pourquoi il n’est pas recommandé d’interconnecter des avertisseurs de fumée et de CO, à moins qu’ils ne soit équipés d’une interface “smart interconnect”.
Découvrez pourquoi l’installation d’une passerelle First Alert® OneLink® (SA520B) constitue pratiquement toujours la solution optimale lors d’un projet d’agrandissement ou de rénovation… Cliquer ici pour la FAQ complète
Les propriétaires et gestionnaires de logements économisent en moyenne de 150 à 200$ en frais d’installation, PAR avertisseur, comparativement à un avertisseur à raccordement électrique fixe… Cliquer ici pour la FAQ complète
Les normes de la NFPA stipulent qu’un réseau d’avertisseurs peut comporter jusqu’à 18 appareils sans fil ou filaires, 12 d’entre eux pouvant être des avertisseurs de fumée.
Découvrez notre sélection complète d’avertisseurs OneLink à piles ou à alimentation CA et à communication sans fil.
PROGRAMMER LE PREMIER AVERTISSEUR:
1. Insérer les piles (2 piles AA). L’alarme dit : “Bienvenue, avertisseur de fumée First Alert”. Si première fois: “Pas d’emplacement programmé” ou “[Emplacement, exemple: “Sous-sol”] programmé” lors d’un changement de piles. “Pour sélectionner un emplacement, appuyez et maintenez enfoncé le bouton de test”.
2. Appuyer et maintenir enfoncé le bouton de test pour programmer l’emplacement ou le modifier. Relâcher le bouton lorsque l’avertisseur répond. L’avertisseur dit alors : “Pour enregistrer l’emplacement, appuyez et maintenez enfoncé le bouton de test après avoir entendu le nom de l’emplacement”. L’avertisseur donne la liste des emplacements.
3. Après que l’avertisseur eut annoncé le nom de l’emplacement d’installation, appuyer et maintenir enfoncé le bouton de test. L’avertisseur annonce : “[Nom de l’emplacement, exemple : “Sous-sol”] enregistré”. Si aucun emplacement n’est sélectionné, il dit “Aucun emplacement enregistré”. Votre avertisseur est maintenant programmé pour l’emplacement de votre choix… Cliquer ici pour la FAQ complète
Les avertisseurs communiquent entre eux par l’entremise de radiofréquences sécurisées. Les échanges se font à une fréquence de 915 MHz selon un mode d’étalement du spectre à 3 sauts de fréquence, alors que les produits concurrents fonctionnent à 433 MHz et sans saut de fréquence. Ainsi, en cas d’interférence sur l’un des canaux, l’avertisseur passe automatiquement sur l’un des deux autres canaux, ce qui rehausse la fiabilité de la communication. La possibilité de “sauter” d’un canal à l’autre, au lieu d’attendre la libération d’un créneau sur un seul canal, accélère grandement la communication. En effet, chaque seconde compte en cas d’incendie, puisqu’en moyenne, un incendie naissant double sa taille aux 30 secondes. Lire aussi: “Communication par réseau maillé”.
Découvrez notre sélection complète d’avertisseurs OneLink à piles ou à alimentation CA et à communication sans fil.
Les avertisseurs First Alert® OneLink® communiquent entre eux selon un mode appelé “réseau maillé”. Ainsi, tous les avertisseurs First Alert® OneLink® d’un réseau peuvent initier, recevoir et retransmettre un signal d’alerte. Les systèmes sans fil concurrents sont à communication unidirectionnelle; seul l’avertisseur déclenché envoie le signal d’alarme. Ils ne retransmettent pas… Cliquer ici pour la FAQ complète
Le couplage s’effectue automatiquement et le lien est protégé par l’un de 65 000 codes de sécurité. Cette caractéristique élimine la programmation par micro-interrupteurs et qui n’offre que 255 combinaisons. Le couplage automatique élimine toute possibilité d’erreur, est plus rapide et donc plus économique. Comme le nombre de codes est plus de 100 fois supérieur, la probabilité de sélectionner le même code que celui d’un appartement voisin est nettement inférieure, comparativement aux produits concurrents. De plus, l’installateur (ou le gestionnaire) n’a pas à consigner les codes de micro-interrupteurs de chacun des logements d’un immeuble à appartements. Cette facilité de configuration se traduit assurément par une réduction de coût.
Découvrez notre sélection complète d’avertisseurs OneLink à piles ou à alimentation CA et à communication sans fil.
Selon les normes ANSI/UL, dans un avertisseur alimenté par piles, des piles fraîches doivent avoir une durée de vie d’au moins un an. Les avertisseurs à piles First Alert® OneLink® sont bien entendu conformes à cette exigence.
Découvrez notre sélection complète d’avertisseurs OneLink à piles ou à alimentation CA et à communication sans fil.
Tous les avertisseurs First Alert® OneLink® proposent aussi les superbes caractéristiques suivantes:
– Détecteur de fumée photoélectrique.
– Nécessite 2 piles “AA”.
– Deux fonctions silence.
– Support de montage Perfect Mount.
– Goupilles de verrouillage d’inviolabilité.
– Modèles garantis 10 ans et 5 ans.
Cliquer ici pour la FAQ complète
Un signal sonore à large spectre possède un ton de base un peu plus bas, mais dont la fréquence varie entre 2200 à 3400 Hz range. Avec l’âge, les gens tendent à perdre une partie de leur audition dans les hautes fréquences. Une sirène à ton de base inférieur et à fréquence variable est plus facile à percevoir par les personnes âgées aux prises avec la dégénérescence auditive normale associée à l’âge. Il s’agit d’une caractéristique importante à une époque au cours de laquelle la population vieillit rapidement, alors que les plus jeunes Baby Bloomers sont dans la cinquantaine avancée ans et que les plus vieux ont plus de 70 ans. Ainsi, en 2017, les plus jeunes Boomers ont 53 ans, si on définit cette génération comme étant née entre 1946 et 1964. La taille de ce marché potentiel est énorme, surtout avec la popularité croissante des communautés “55 ans et plus”. En 2016, plus de 30% de la population canadienne était âgée de plus de 55 ans, et ce groupe était propriétaire de plus de 40% des logements au pays. À ce jour, aucun autre fabricant d’avertisseurs n’a décidé d’exploiter ce potentiel et de viser ce marché avec une sirène à fréquence variable.
Découvrez notre sélection complète d’avertisseurs OneLink à piles ou à alimentation CA et à communication sans fil.
“A”: REBUS, BOIS, PAPIER
“B”: LIQUIDES
“C”: ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
Cliquer ici pour la FAQ complète